Comment rédiger un incipit ?

Atelier précédent

“Comment rédiger un incipit ?”

Généralement, on réserve le meilleur pour la fin… Ce qui ne signifie pas que le reste ne doit pas être parfaitement soigné, notamment les premiers mots accompagnant le début d’un roman. La phrase-seuil, que l’on appelle incipit, donne le ton et permet d’accrocher l’attention du lecteur. Quoi ? Comment ? Pourquoi ?
On s’exerce à l’incipit dans ce tout premier atelier JDE.

Huit façons de commencer un texte

1. Il faut choisir sa bataille !

C’est l’idée la plus importante à retenir. Comme pour l’écriture d’une série ou d’un film, il ne faut pas vouloir partir sur une ambition démesurée qui ferait directement tourner la tête du lecteur. Un incipit réussi, c’est un démarrage avec une idée à développer et non plusieurs menant à une impasse.

2. Un retour vers le passé ?

Pourquoi pas si le récit est bien ficelé. Dans Le Temps est assassin, Michel Bussi prend le parti d’ouvrir le récit par un flash-back contextualisé (« Bergerie d’Arcanu en 1989 »). Si le lecteur est quelque peu déconcerté par ces premières lignes, il comprend rapidement qu’elles auront leur importance par la suite (« Vingt-sept ans plus tard »).

Huit façons de commencer un texte

3. Zoom zoom zen !

L’idée du zoom peut également avoir son charme. Un procédé très simple qui, comme un objectif photographique, permet de bien contextualiser les éléments. On débute par une description large avant de se concentrer sur les détails et les personnages. Cela offre de la clarté au lecteur.

4. Et si on faisait le contraire ?

Le zoom arrière fonctionne aussi, même s’il requiert plus de technique narrative. Par exemple, si on commence son roman en décrivant la tasse de café posée sur la table, il faut réussir à justifier implicitement par la suite ce qu’elle reflète chez la personne qui la boit. Un trait de caractère ? Un moment précis ? À la fin, il faut réussir à contextualiser tous les éléments.

Huit façons de commencer un texte

5. Faire simple, c’est quoi ?

C’est faire comme Guillaume Musso, par exemple, qui choisit d’être parfaitement linéaire dans La fille de Brooklyn en proposant une lecture numérotée et dans le sens chronologique. Avant le « Premier jour », il y a la veille, le « 31 août 2016 », ce qui plonge directement le lecteur dans le récit.

6. Se lancer dans une préface pour expliquer sa démarche ?

Pourquoi pas ! Emile Zola l’a bien fait dans La Fortune des Rougon, premier tome de son œuvre naturaliste. Pour débuter son récit, l’auteur écrit, dans la préface, une lettre ouverte. « Je veux expliquer comment une famille, un petit groupe d’êtres, se comporte dans une société… » Ce procédé a du sens car il prépare le lecteur à découvrir les moindres détails de cette famille et, disons-le clairement, à passer par quelques descriptions légèrement longues…

Huit façons de commencer un texte

7. In situ !

Au cœur de l’action ou du dialogue. Le lecteur aura l’impression de faire irruption dans l’histoire et cela ne fera qu’accroître son intérêt et sa concentration pour savoir ce qui se joue entre les lignes et sous ses yeux.

8. Et si on ne faisait rien ?

Comme Marc Levy qui va droit au but en ne faisant aucune introduction. Dans Elle et Lui, il commence par une phrase assez banale : « La pluie avait rincé les toits et les façades. » Vu comme cela, la problématique de l’incipit est vite réglée…

Les ateliers JDE,
c’est quoi ?

Le seul moyen de progresser, c'est de s'entraîner ! Retrouvez tous les mois un nouvel atelier thématique. Allez, venez ! (En plus, c'est gratuit)

1. Révélation du thème
2. Envoyez votre texte qui sera soumis à la communauté
3. Likez et commentez vos textes préférés
Bonus Un ou plusieurs textes tirés au hasard feront l’objet d’une note de lecture personnalisée.

Nos ateliers :

Voir plus
Les topos
01/12/17 - Les topos de Mélanie Carpentier

Comment atteindre l’orgasme ? Ou comment écrire une scène érotique qui marche…

En littérature, une scène érotique réussie nécessite un immense travail de fond. Elle requiert une exigence de tous les instants aussi bien au niveau narratif, descriptif que lexical. Voici cinq conseils pour atteindre l’orgasme (littéraire) !

Lire la suite
les trucs d'auteurs
13/05/16


Découvrez les trucs d’auteurs !

Dès que possible, JDE part à la rencontre des écrivains qui trustent les librairies pour comprendre comment ils travaillent. Quelles sont leurs méthodes d’écriture ? Comment parviennent-ils à venir à bout […]

Voir les trucs d'auteurs