Hommage à Angel Parra

C’est à travers des romans bouleversants tels Mains sur la nuque ou Bienvenue au paradis de Angel Parra que l’on a pu entrevoir toute la dimension tragique du régime de Pinochet. Le fils de la chanteuse Violeta Parra qui faisait également de la musique et sortait de nombreux albums, s’était exilé à Paris en 1976 pour fuir la dictature chilienne qui le hantera toute sa vie. Il est décédé le 11 mars dernier, après avoir publié au Chili ses deux derniers romans, en janvier dernier.

Par David

les trucs d'auteurs
13/05/16


Découvrez les trucs d’auteurs !

Dès que possible, JDE part à la rencontre des écrivains qui trustent les librairies pour comprendre comment ils travaillent. Quelles sont leurs méthodes d’écriture ? Comment parviennent-ils à venir à bout […]

Voir les trucs d'auteurs