Le livre que je ne voulais pas écrire

Il s’est retrouvé au « mauvais endroit, au mauvais moment », et a décidé de partager son histoire. L’écrivain Erwan Lahrer raconte dans Le livre que je ne voulais pas écrire son expérience de l’attentat du Bataclan, durant lequel il est lui-même blessé. Une manière de mêler l’histoire à l’histoire, et d’enjoliver par la fiction les épisodes les plus sombres du réel. À retrouver chez Quidam éditeur.

Par Alice Pasche

les trucs d'auteurs
13/05/16


Découvrez les trucs d’auteurs !

Dès que possible, JDE part à la rencontre des écrivains qui trustent les librairies pour comprendre comment ils travaillent. Quelles sont leurs méthodes d’écriture ? Comment parviennent-ils à venir à bout […]

Voir les trucs d'auteurs