Le New Romance, toujours dans la course

Qui l’eût cru ? Le phénomène du New Romance, arrivé des Etats-Unis, semble ne jamais s’épuiser. En 2013, la série Beautiful Bastard de Christina Lauren se vend à 1,5 million d’exemplaires en France. En 2015 c’est After d’Anna Todd qui rafle tout, avec 3 millions d’exemplaires. Aujourd’hui, c’est Calendar Girl d’Audrey Carlan et son histoire fun et sexy aux allures de Pretty Woman qui voit ses ventes s’envoler (420 000 exemplaires en France à date). La New Romance, un terrain fertile, non ?

Par Mathieu Menossi

les trucs d'auteurs
13/05/16


Découvrez les trucs d’auteurs !

Dès que possible, JDE part à la rencontre des écrivains qui trustent les librairies pour comprendre comment ils travaillent. Quelles sont leurs méthodes d’écriture ? Comment parviennent-ils à venir à bout […]

Voir les trucs d'auteurs