27/10/16

Note de lecture dédiée #2

L’amour du travail bien fait, d’Éric Charpentier

Par Mélanie Carpentier
Pour l'atelier “Comment rédiger un incipit ?”

Impression générale : Un incipit qui confronte efficacement « je », le narrateur, à « vous », le lecteur. Une prise à partie qui, si elle est bien menée, interpelle immédiatement le lecteur qui se sent concerné par ce qui est raconté. Le lecteur qui devient partie prenante de ce qui se joue sous ses yeux. Intrigué, il entre dans l’histoire. A noter que le côté noir et « dangereux » du texte fonctionne à merveille.

Rythme & style : Des phrases courtes qui claquent et balancent leur sentence pour faire mal là où il faut, il n’en faut pas plus pour attraper le lecteur. Ce texte propose une vraie musique syncopée qui va bien avec son sujet. Le lecteur est ici menacé, son souffle coupé est soutenu par ce rythme haletant. Le suspense y est distillé avec intelligence. Ajoutons à cela que le vocabulaire est choisi avec minutie et les adjectifs utilisés avec parcimonie et vous obtenez une langue assez savoureuse.

Le truc en plus : La rupture dans le récit à partir de « Vous vous demandez pourquoi je vous raconte ça » est vraiment bien vue. Elle casse la rythmique précédente et intègre le lecteur à l’histoire qui va lui être contée. L’atmosphère devient alors plus inquiétante pour le lecteur qui, même s’il est effrayé, est tenté d’aller plus loin. Tremble de savoir ce qui risque de lui arriver.

À perfectionner : Le début de l’incipit mériterait d’être condensé et d’être un peu moins explicatif, car sa fin montre à quel point l’auteur est capable de subtilité. Une phrase comme : « Je peux faire ce que je veux en toute impunité puisque ma conscience me laisse en paix » n’était peut-être pas nécessaire.

Lire le texte
Les topos
01/12/17 - Les topos de Mélanie Carpentier

Comment atteindre l’orgasme ? Ou comment écrire une scène érotique qui marche…

En littérature, une scène érotique réussie nécessite un immense travail de fond. Elle requiert une exigence de tous les instants aussi bien au niveau narratif, descriptif que lexical. Voici cinq conseils pour atteindre l’orgasme (littéraire) !

Lire la suite