Epub Imprimer
Vote Clos
Imelda COURTOIS

Combien de prédateurs ?

Jolan FARKAS avait pourtant bien commencé sa journée aux bains Széchenyi. A peine sorti, il avait été appelé en urgence par son équipe.
Un collègue le prépara tout en le faisant entrer dans un appartement, au 7e étage d’un immeuble du centre de Budapest.
– Je n’ai jamais vu ça. Imagine le pire.
Dès le couloir, il fut saisi par un relent pestilentiel qui lui brûla le nez. Il pointa du doigt les vomissures sur le mur et demanda :
– La victime ?
Son collègue prit un air penaud.
– Non, c’est MOLNAR…et moi, tout à l’heure.
Il régnait dans cet appartement une autre odeur, plus terrible encore, celle de la terreur, d’ordinaire peu palpable chez les policiers mais ce jour-là, elle emplissait tous les recoins, tous les pores.
FARKAS fut accueilli à l’entrée de la chambre par KESSLER, le légiste. Il déroula son rapport à la vitesse du professeur faisant l’autopsie d’une des victimes du grand blanc dans les Dents de la mer, comme pour l’expulser de toutes ses forces afin de s’en débarrasser à tout jamais.
– La victime est un avocat d’affaires. András AGOSTINO. 38 ans. Célibataire.
FARKAS se montra impatient.
– Cause de la mort ?
Le médecin serra les poings et souffla :
– Viens voir.
Il l’emmena rapidement près du lit dont les draps clairs étaient maculés de sang et l’esprit de FARKAS refusa un instant de comprendre l’insoutenable mais il finit par accepter la vision qui s’offrait à lui, sans filtre. Des lambeaux de peau jonchaient vulgairement le parquet et les restes du corps étaient éparpillés dans la salle de bains. Le délicat FARKAS plongea la tête la première dans le lavabo et vida ses tripes. Il se racla plusieurs fois la gorge, essuya ses yeux embués dans un sanglot étouffé qu’il contrôla rapidement.
– Cause de la mort ? reprit-il.
KESSLER prit un air provocateur.
– Tu crois aux Loups Garous ?
FARKAS écarquilla les yeux.
– Pourquoi ?
– Parce que seuls les crocs et les griffes d’un animal sauvage peuvent causer ce genre de blessures.

Les ateliers JDE,
c’est quoi ?

Le seul moyen de progresser, c'est de s'entraîner ! Retrouvez tous les mois un nouvel atelier thématique. Allez, venez ! (En plus, c'est gratuit)

1. Révélation du thème
2. Envoyez votre texte qui sera soumis à la communauté
3. Likez et commentez vos textes préférés
Bonus Un ou plusieurs textes tirés au hasard feront l’objet d’une note de lecture personnalisée.

Nos ateliers :

Voir plus