Epub Imprimer
Vote Clos
Denys de Jovilliers

Petit déjeuner

Elles l’avaient remarqué. Il trainaillait le long du quai à fouiner des tas de cailloux. Qu’allait-il mettre son nez dans des endroits pareils ! N’avait-il mieux à faire à l’arrivée du printemps, quand de jolies naïades en attente d’épousailles se languissaient près de lui ? Les malicieuses eurent une idée.

Il arriva enfin. Les baigneuses surgirent de l’eau. Le nigaud s’écarta. C’était la première fois, son cœur s’emballa. Elles s’ébrouèrent nues devant lui … Eh oui, on sort ainsi du bain quand on est crocodile ! Il fut pris de hoquets. Les coquines lui lancèrent des œillades. Il se mit à gonfler. Elles susurrèrent des mots doux. Il gonfla encore. Elles éructèrent des roucoulades. Il gonfla davantage. Elles tournoyèrent autour de lui. Il gonflait toujours. Elles le frôlèrent en passant. Il gonflait, gonflait, gonflait ! Elles jouèrent des Marilyn. Il finit par comprendre et chercha des baisers. Mais quelle horreur, jusqu’où allait-il gonfler ? Elles bah deedily deedily deedily dum ! Les témoins effrayés s’éloignèrent. Elles booh booh beeh dooh ! Ils se bouchèrent les oreilles, et paf, il explosa !

Une tornade se forma sous le trou ouvert à la base de la queue. L’animal se souleva, porté par un air fétide. On crut qu’il retombait mais le trou s’élargit, la turbine s’emballa et la bête décolla. En se dégonflant, la queue assouplie se tortillait plus vite. Elle claquait au vent. On la voyait s’énerver tout là-haut, comme un ruban de cerf-volant. Elle se décrocha sous les nuages et les autres étages disparurent dans un gros cumulus. On les vit ressortir bien plus haut tandis que l’appendice inutile retombait en tournoyant. Bientôt on ne distingua qu’un mince sillage de vapeur verdâtre très haut, très très haut, et le reste de la chose se mit en orbite. La queue s’écrasa sur le sol, rebondit une dernière fois et vint s’aplatir près des demoiselles. Et les gourmandes s’en régalèrent comme d’une tartine de confiture.

Les ateliers JDE,
c’est quoi ?

Le seul moyen de progresser, c'est de s'entraîner ! Retrouvez tous les mois un nouvel atelier thématique. Allez, venez ! (En plus, c'est gratuit)

1. Révélation du thème
2. Envoyez votre texte qui sera soumis à la communauté
3. Likez et commentez vos textes préférés
Bonus Un ou plusieurs textes tirés au hasard feront l’objet d’une note de lecture personnalisée.

Nos ateliers :

Voir plus