Epub Imprimer
Vote Clos
Sandrine Daudeville

Une bûche pour la 15!

– Ce n’est pas très original, une dinde.
– C’est un plat comme un autre.
– Il y aussi des huîtres et du foie gras, je vois.
– Oui. Cela vous incommode t-il ?
– Ce n’est pas comme si nous allions finir ce dîner par une bûche…
– En effet, j’allais vous proposer autre chose.
La vieille dame, interloquée, se précipitât dans la cuisine afin d’y déceler quel mets allait remplacer la traditionnelle bûche qu’elle détestait tant. Un bric-à-brac phénoménal y régnait, une odeur rance éclaboussait les narines, la grosse Josette sur ses talons aboyait:
– C’est une surprise! Laissez-moi faire !
– Cela suffit. Je vous laisse déjà organiser Noël en plein mois de juillet, alors épargnez-moi vos improvisations!
– Mais Madame, nous ne sommes pas en juillet, regardez au dehors : les vitres sont blanchies de froid et le ciel plombé : il pourrait bien neiger !
– Il va neiger sur votre salaire, ma petite: on prend Madame Guingois pour une cinglée si on a les moyens de la satisfaire, mais on évite de franchir les limites.
– Quelles limites ai-je pu franchir?
Madame Guingois fixa sa servante sans âge, déplia ses paupières jusqu’à ressembler à une de ses aïeules absolument hideuse : Gertrude 1ère.
– Sophie ! La bûche est irremplaçable, même si j’en déteste toutes les saveurs.
– Je ne m’appelle pas Sophie !
– Ah ? Pardonnez-moi j’ai dû me tromper. Joyeux Noël Mademoiselle.
Odette retourna chambre 15, maison de santé des oliviers, et regarda sur son petit écran la rediffusion du défilé du 14 juillet.

Les ateliers JDE,
c’est quoi ?

Le seul moyen de progresser, c'est de s'entraîner ! Retrouvez tous les mois un nouvel atelier thématique. Allez, venez ! (En plus, c'est gratuit)

1. Révélation du thème
2. Envoyez votre texte qui sera soumis à la communauté
3. Likez et commentez vos textes préférés
Bonus Un ou plusieurs textes tirés au hasard feront l’objet d’une note de lecture personnalisée.

Nos ateliers :

Voir plus