Epub Imprimer
Vote Clos
Parcaroli Matthieu

Une veillée

Ses collègues étaient déjà présents et il s’inquiéta soudain d’être considéré comme un suspect possible ; il se félicita d’avoir pensé à jeter sa capote dans les WC. C’était sûrement son mac qui avait prévenu les flics. Plus vite l’appartement serait libéré et plus vite il pourrait placer une autre fille. Elle était nue sur le lit, allongée sur le dos baignant dans son propre sang. Le blanc de son corps ressortait sur la flaque grenat.Il n’arrêtait pas de la fixer, la dévisageant même. Il sortit de cet état par la voix de sa collègue :
– Ça ne va pas John ? ce n’est pas le premier cadavre que tu vois.
– C’est le premier cadavre que j’ai baisé, se dit-il
Il tourna son regard et quitta la pièce pour se rendre dans la cuisine qu’il n’avait pas repérée la veille dans l’obscurité. C’était plutôt une kitchenette : une plaque de cuisson, un évier et un petit frigo l’équipaient. Sur un des murs était placardé un poster de Marylin Manson, icône du rock alternatif.Le plan de travail n’avait pas été nettoyé depuis longtemps, tout comme l’évier qui débordait de vaisselle sale. John ouvrit le frigo pour y découvrir son alimentation de base : trois sachets de cocaïne sur l’étagère du dessus et, dans le bac à fruits, un fruit pourri qui devait être à l’origine une pomme. La plaque de cuisson était crasseuse et n’avait pas l’air d’avoir servi depuis très longtemps. Dans le placard de l’entrée, il ne trouva que deux ou trois tenues de travail : des jupes courtes, des débardeurs et deux paires de chaussures à hauts talons. Dans la chambre, il entendit la fermeture éclair de la housse mortuaire signifiant qu’on n’allait pas tarder à enlever le corps. Il se mit à penser à cette jeune fille. Il ne savait rien d’elle. Son corps allait être autopsié. On rechercherait sûrement sa famille afin de lui offrir des obsèques dignes de ce nom. Dans le cas contraire, elle serait inhumée dans le carré des indigents. Il fut sorti de sa torpeur par les deux brancardiers qui enlevaient le corps.

Les ateliers JDE,
c’est quoi ?

Le seul moyen de progresser, c'est de s'entraîner ! Retrouvez tous les mois un nouvel atelier thématique. Allez, venez ! (En plus, c'est gratuit)

1. Révélation du thème
2. Envoyez votre texte qui sera soumis à la communauté
3. Likez et commentez vos textes préférés
Bonus Un ou plusieurs textes tirés au hasard feront l’objet d’une note de lecture personnalisée.

Nos ateliers :

Voir plus