Le Prix international du Roman arabe

À l’occasion de la dixième édition du Prix international du Roman arabe, c’est le Saoudien Mohammed Hasan Alwan qui a fait forte impression avec son roman Une petite mort, biographie romancée du théologien du XIIe siècle, Ibn’Arabi. De sa naissance en Andalousie jusqu’à sa mort à Damas et entre les deux des voyages via le Maroc, l’Égypte, l’Irak ou la Turquie. Souvent traduit en français, Alwan avait déjà vu son précédent roman, Le Castor, recevoir, en 2015, le prix de la Littérature arabe.

Par Jean-Nicolas Berniche

les trucs d'auteurs
13/05/16


Découvrez les trucs d’auteurs !

Dès que possible, JDE part à la rencontre des écrivains qui trustent les librairies pour comprendre comment ils travaillent. Quelles sont leurs méthodes d’écriture ? Comment parviennent-ils à venir à bout […]

Voir les trucs d'auteurs