Et le prix Médicis étranger goes to…

C’est le roman choc de de Steve Sem-Sandberg, Les Elus, qui remporte le prix Médicis étranger. Le Suédois y raconte l’extermination des enfants handicapés et jeunes délinquants par le régime nazi. En 2009, il s’était fait déjà remarquer avec Les Dépossédés. Comparé aux Bienveillantes de Jonathan Littell, ce récit intense lui avait valu l’Augustpriset (Goncourt suédois).

Par Mélanie Carpentier

les trucs d'auteurs
13/05/16


Découvrez les trucs d’auteurs !

Dès que possible, JDE part à la rencontre des écrivains qui trustent les librairies pour comprendre comment ils travaillent. Quelles sont leurs méthodes d’écriture ? Comment parviennent-ils à venir à bout […]

Voir les trucs d'auteurs