14/03/17

Les 10 livres de SF à lire avant d’écrire

Il y a quelque temps, nous vous recommandions dix livres à lire avant de vous mettre à écrire… Et si on peaufinait la chose en vous proposant des lectures associées à des genres. Premier rendez-vous du genre avec la science-fiction. Petite bibliographie signée JDE, pour vous servir… C’est parti.

Par David

Il y a quelque temps, nous vous recommandions dix livres à lire avant de vous mettre à écrire… Et si on peaufinait la chose en vous proposant des lectures associées à des genres. Premier rendez-vous du genre avec la science-fiction. Petite bibliographie signée JDE, pour vous servir… C’est parti.

 

  • Dune, de Frank Herbert

La science-fiction est le genre où l’imaginaire repousse les limites de l’univers. C’est dire le terrain de jeu qui vous est offert. Mais encore faut-il créer un monde cohérent, intrigant et peuplé de personnages forts. La saga de Frank Herbert est un des incontournables modèles en la matière.

  • 1984, de George Orwell

Maîtriser la dystopie, très en vogue aujourd’hui, est essentiel. Les romans young adult en font leurs choux gras, mais la plupart ne font que copier les références du genre. L’œuvre fondatrice de George Orwell est ainsi impossible à ignorer. Tout dans ce roman est devenu un cliché de nos jours, de la figure du dictateur Big Brother à la création d’une nouvelle langue pour maîtriser le peuple. Il est d’autant plus essentiel de lire 1984, au lieu de se contenter de ses avatars.

  • Fondation, d’Isaac Asimov

La grande force de la science-fiction, c’est de nous projeter dans l’avenir. De créer une histoire « à venir ». Le maître dans ce domaine demeure Isaac Asimov avec le Cycle Fondation. Pour débuter cet incroyable voyage, il faut débuter par ce roman, une porte d’accès composée de cinq nouvelles qui sont les bases de la mythologie de Fondation.

  • Farenheit 451, de Ray Bradbury

Comment créer une parabole de la société actuelle, un monde légèrement différent mais qui reflète tangiblement des tourments qui nous sont contemporains ? Cette critique dissimulée du monde actuel est un des grands atouts de la science-fiction. Ce roman de Ray Bradbury, souvent cité parmi les plus frappants exemples de dystopie, cette fameuse contre-utopie, reste d’actualité, ce qui en soi devrait nous faire réfléchir.

  • Ubik, de Philip K. Dick

Peut-être un des plus grands chefs-d’œuvre de l’auteur américain, Ubik est pourtant difficilement résumable. Il faut se plonger, âme et corps dans ce dédale de l’esprit que représente ce roman aux ramifications vertigineuses. Comment un auteur peut-il abolir les frontières de la réalité, et la notion de réalité même ? Il suffit de lire ce roman pour en avoir la meilleure idée.

  • Hypérion, de Dan Simmons

Le space opera est un terme qui décrit toute une branche de la science-fiction où des univers entiers sont inventés pour donner vie à une multitude de personnages. Péripéties et aventures s’enchaînent à un rythme soutenu. Mais derrière ce côté feuilletonesque qui peut paraître trivial, se cachent des œuvres d’une richesse étourdissante, comme cette saga que tout amateur de SF se doit d’avoir lu.

  • Le Troupeau aveugle, de John Brunner

Pas de vaisseaux spatiaux et de combats interstellaires ici. John Brunner nous entraîne dans un monde qui pourrait être celui du film Les Fils de l’homme. Il construit un récit choral, suivant plusieurs personnages, tous habitants d’une Terre qui se dérègle de plus en plus. Rarement, une vision environnementaliste de l’Apocalypse aura été écrite de manière aussi incisive et dérangeante. Un classique méconnu mais indispensable.

  • Des fleurs pour Algernon, de Daniel Keyes

L’incroyable force de roman réside dans son parti pris : il se joue entièrement dans la tête de son héros, Charlie Gordon. Homme de ménage simple d’esprit, il prend part à une expérience et devient rapidement suprêmement intelligent, avant de comprendre que son état va décliner… Émotionnellement déchirant, ce tour de force narratif nous apprend que toute histoire vie et meurt avec ses personnages.

  • La Machine à explorer le temps, de H.G. Wells

Classique indémodable au même titre que La Guerre des mondes du même auteur, on serait presque tenté de zapper ce titre presque trop évident. Et pourtant tout est là. La base d’un bon récit, les péripéties, les retournements, les personnages attachants. Tout est écrit avec finesse et précision. Un bon roman est aussi un bon livre qui doit divertir le lecteur.

  • La Forêt de cristal, de J.G. Ballard

Difficile de choisir une œuvre dans la bibliographie importante de cet auteur anglais, l’un des écrivains majeurs du XXe siècle. Son approche du genre, très poétique, ancrée dans un imaginaire dérangeant, est souvent déstabilisante. Mais une fois que l’on y goûte, impossible d’en revenir indemne. En dehors de cet ouvrage inclassable, on peut aussi fortement conseiller les nouvelles, un corpus imposant et extrêmement riche d’idées fortes et hors du commun.

 

les trucs d'auteurs
13/05/16


Découvrez les trucs d’auteurs !

Dès que possible, JDE part à la rencontre des écrivains qui trustent les librairies pour comprendre comment ils travaillent. Quelles sont leurs méthodes d’écriture ? Comment parviennent-ils à venir à bout […]

Voir les trucs d'auteurs